Recherche d’une fuite encastrée à Agen 47000 (Pont-du-casse)

Nous sommes aujourd’hui chez Gérard et Fabienne pour une intervention d’urgence, à Pont-du-casse, dans le secteur d’Agen en Lot et Garonne.

Un confrère plombier nous a recommandés pour cette intervention, il s’agit d’une fuite encastrée.

Une fois arrivé sur place, nous constatons une grosse remontée d’humidité au centre de la maison, entre le couloir et la salle de bain et également un bruit de fuite dans une chambre de 4 mètres en amont de cette humidité.

Il faut surtout se méfier des « bruits de fuites » quand il s’agit d’une fuite encastrée car les bruits raisonnent beaucoup dans les habitations et nous pourrions casser au mauvais endroit sans jamais trouver la fuite. C’est du déjà vu par des plombiers ou chercheurs de fuites non expérimentés !

 

Du matériel de détection est primordial, mais l’expérience aussi !

 

Nous fermons l’arrivée d’eau froide du chauffe eau, pour savoir rapidement si la fuite est sur l’eau chaude ou sur l’eau froide.

La fuite est donc sur l’eau froide car ce bruit est toujours présent quand nous fermons l’entrée d’eau froide du chauffe eau.

 

Nous observons que globalement toutes les remontées de tuyaux de cuivre depuis le sol sont tous gainés, donc nous ne pouvons pas nous fier à cette remonté d’humidité car la fuite (l’eau) peut être canalisée par la gaine et donc ne pas être là où l’humidité est présente.

Nous nous concentrons donc sur l’endroit où il y a un bruit « sourd », mais il faut raison garder/relativiser et essayer de confirmer/affiner la détection de cet endroit avec le matériel professionnel de recherche de fuite d’eau.

Nous sortons donc le matériel de détection acoustique qui amplifie les bruits, nous entendons un bruit plus prononcé au niveau du sol de cette chambre.

Il faut maintenant persévérer dans la détection avec notre matériel (gaz traceur) qui consiste à injecter du gaz (azote hydrogéné) dans les canalisations. 

Il faut impérativement maitriser les pressions, car le but n’est pas de créer des fuites ou faire « sauter » les canalisations…

Le gaz est censé remonter au travers du sol pour nous indiquer où est la fuite.

Mais souvenez vous ! Les tuyaux sont gainés… Donc, dans ce cas là, le gaz peut aider, mais il faut relativiser également sa précision… car il peut également remonter par les gaines…

Le gaz remonte effectivement en surface, derrière le mur en placo de la chambre qui donne dans le dressing.

Nous décidons de casser un petit peu du placo dans ce dressing car il faut bien commencer par un endroit, mais on va dire, le moins pire en terme de destruction, car la reconstruction d’un placo et assez aisé et « psychologiquement plus acceptable ».

Après ouverture du placoplâtre, nous constatons dons deux tuyaux qui passent dans le sol et qui continuent dans le sol de la chambre.

De l’eau remonte bien par la gaine d’un de ces 2 tuyaux, en touchant les tuyaux, nous identifions immédiatement le tuyau d’eau froide et le tuyau d’eau chaude en ressentant la chaleur au touché.

L’eau remonte effectivement par le tuyau d’eau froide.

Quand nous faisons le test d’ouvrir et fermer la vanne d’eau générale, les mouvements de l’eau qui sort de la gaine sont très vifs et rapides.

Nous pensons donc que la fuite n’est vraiment pas loin.

Comment confirmer l’emplacement précis des tuyau d’eau chaude et froide dans la chambre ?

Nous décidons de faire couler durant 10 minutes de l’eau chaude à l’évier de la cuisine afin de « chauffer  » le plancher là où passe le tuyau d’eau chaude afin de pouvoir le localiser précisément avec la caméra thermique.

Le tuyau d’eau froide passant à 3 cm à coté du tuyau d’eau chaude, nous devrions pouvoir le localiser aisément.

Nous faisons le test et 10mn après… BINGO ! Le tuyau d’au chaude apparait comme par magie à travers le sol.

Maintenant que nous savons où passe l’eau chaude et l’eau froide, nous reprenons notre premier matériel de détection acoustique pour écouter à cet endroit, le long du tuyau d’eau froide sur 1 mètre ou deux.

 Un bruit plus puissant est identifié à environs 60 cm du mur du dressing.

Nous décidons de sortir le marteau piqueur et d’ouvrir le sol à cet endroit sur 50 cm² sous le plancher flottant (sans casser les tuyaux).

Les finitions sont faites aux outils manuels.

Euréka ! La fuite est là ! Le tuyau de cuivre est clairement perforé.

Nous resoudons pour colmater cette fuite et faisons notre rapport pour les assurances.

Recherche de fuite enterrée délicate à Villeneuve sur Lot en Lot et Garonne

La plomberie réserve parfois des surprise, même pour nous, plombiers expérimentés et aguerris.

Une simple recherche de fuite à Bias, à côté de Villeneuve sur lot, a commencé à 19h00 pour se terminer à 1h30 du matin. La canalisation de tuyau d’adduction d’eau en polyéthylène était située à 1.70 cm de profondeur.

Il y avait un grillage avertisseur dès 50 cm du sol, un grillage de couleur rouge qui signifie de manière traditionnelle la présence de câble électrique en dessous.

Nous avons localisé la fuite assez rapidement au Pipe Mic et au gaz traceur. (une canalisation de 100ml environ)

De plus, les voisins nous ont informé que, normalement, il y a deux tuyaux en PVC pression de diamètre 50mm qui sont juste à côté et à la même profondeur.

Ces tubes de PVC pression servent à évacuer les eaux usées des deux maisons au fond de l’allée, grâce à deux pompes de relevage.

Dans une telle situation, la vigilance s’impose, l’eau et l’électricité ça ne fait pas bon ménage ! La fouille a été longue afin de ne rien abîmer ; 1/3 de la fouille ont dû être fait à la pioche et la pelle manuelle.

Assez frustrant quand nous avons la pelle mécanique juste à côté !

A force de persévérance, tous ce beau monde a pu être mis à nu 🙂

La fuite enterrée a donc été clairement localisée et, après cet acharnement physique et psychologique, la satisfaction est là, la fuite est enfin réparée !

A 1h30 du matin, nous faisons le test compteur pour confirmer qu’il n’y a pas d’autres fuites et là… le compteur « tourne toujours ».

Grrrr… Il y a une deuxième fuite !

Peu de temps après, nous avons donc procédé à une deuxième recherche de fuite, un deuxième trou et une autre réparation.

Cette deuxième fuite de part sa forte pression a endommagé fortement le PVC pression du voisin, un constat assez impressionnant.

Nous savons tous que depuis des dizaines d’années, des experts se servent de jet d’eau très puissant (4000 bars de pression) semblable à de la découpe plasma ou laser pour découper diverses matières, mais ça reste assez troublant de le voir et de toucher du doigt le phénomène dans notre vie quotidienne.

A bientôt, pour la suite des aventures !

 

Si vous cherchez un plombier expert en recherche de fuite, contactez Mr Raynaud au 06 40 39 93 30

Fuite d’eau et Covid-19 en Lot et Garonne

Avec l’arrivée de ce virus venu tout droit de chine, très certainement de Wuhan, nous nous sommes adaptés à cette nouvelle configuration de pandémie, masque et compagnie.

 

Durant nos interventions en plomberie classique ou détection de fuite d’eau, nous intervenons avec des masques, des gans et nous pulvérisons les zones de travail à l’eau de javel diluée avant et après le passage du technicien.

 

Les aiguilles de traçage que nous immergeons dans les canalisations d’eau potable lors de recherche de fuite dans votre réseau sanitaire sont instantanément désinfectées avec une solution hydroalcoolique et un système breveté.

Les gestes barrières et distances de sécurité sont maintenus avec la clientèle.

Après nos interventions, nous évitons les factures directe, bons d’interventions, PV de fin de chantiers et attestation de TVA; tout est numérisés, envoyés par courrier ou mail pour éviter des échanges de germes entre clients et professionnels.

Nous demandons aux clients de bien vouloir ventiler le lieu d’intervention avant et après le passage du technicien.

 

Pour une recherche de fuite dans notre beau département en Lot et garonne, vous pouvez nous contacter au 06 40 39 93 30

 

En espérant que nous éviterons une seconde vague et un reconfinement…

 

En attendant, prenez bien soin de vous !

La pose d’un chauffe-eau électrique.

La fixation d’un chauffe-eau :

Déterminer l’emplacement du chauffe-eau et connaître les règles à respecter. Pour installer un chauffe-eau électrique mural, procédez
comme suit  :
• tracez l’emplacement des fixations à niveau, soit avec le gabarit de pose
fourni avec l’appareil, soit en reportant les mesures ;
• percez des trous de 9} 10 mm avec une mèche adaptée à la nature de la paroi ;
• placez des chevilles, puis vissez-y des vis à deux filets ;(Avec du scellement chimique c’est parfait)
• vissez les écrous en nylon sur les vis à deux filets et sur quelques filets
seulement;
• hissez le chauffe-eau, plaquez-le contre la paroi, puis laissez-le redescendre doucement jusqu’à ce que les pattes de fixation s’enclenchent
entre les vis et les écrous ;
• serrez à fond les écrous.


Si vous installez le chauffe-eau sur un trépied, prévoyez tout de même des
fixations murales pour éviter tout risque de basculement.


Le raccordement hydraulique :


L’alimentation en eau froide doit être d’un diamètre suffisant: on utilise
généralement du 16-1 jusqu’à 50 1 et du 18-1 au-delà de 50 1. Le départ de l’eau chaude doit avoir le même diamètre que celui de l’eau froide. Pour le calcul des diamètres minimaux des alimentations. Cette alimentation doit se reprendre le plus près possible du départ du compteur. Si l’installation n’en comporte pas un à son départ, installez un réducteur de pression.

L’arrivée d’eau froide est matérialisée par une bague de couleur bleue et la sortie d’eau chaude par une bague rouge.
L’alimentation s’opère obligatoirement par l’intermédiaire d’un groupe de
sécurité qui assure la vidange du chauffe-eau en cas de surchauffe accidentelle.
Pour réaliser le raccordement hydraulique d’un chauffe-eau, procédez comme suit :
• équipez l’arrivée d’eau froide et la sortie d’eau chaude de raccords
diélectriques anticorrosion afin d’éviter les courants vagabonds dus
au contact fer / cuivre ; réalisez l’étanchéité de ses raccords au moyen
de filasse et de pâte à joint ou d’une
bande de TEFLON ;
• raccordez la sortie d’eau chaude avec un collet battu et un écrou en laiton ;
Le diamètre du tube d’eau chaude dépend du nombre et de la nature des
points de puisage ;
• sur la sortie d’eau froide équipée de son raccord diélectrique, vissez Je
groupe de sécurité en utilisant de la filasse et de la pâte à joint ou du
TEFLON;
• raccordez l’arrivée d’eau froide au groupe de sécurité au moyen d’un
raccord à collet battu ;
• vissez un siphon entonnoir sous le groupe de sécurité et raccordez-le au
collecteur d’évacuation par l’intermédiaire d’un tube en PVC de
D 32 mm ou plus.


Lors de la mise en eau, ouvrez les robinets d’eau chaude afin que l’air du
chauffe-eau soit chassé. Lorsque l’eau sort du robinet, le chauffe-eau est plein.
N’oubliez pas d’ouvrir le robinet du groupe de sécurité. Vérifiez le bon
fonctionnement du groupe de sécurité en actionnant
quelques secondes la manette de vidange.(robinet d’alimentation fermé)

Certains chauffe eau ne nécessitent pas de groupe
de sécurité. Ils sont équipés d’une robinetterie mélangeuse
spéciale dite à écoulement libre, qui fait
office de groupe de sécurité.
Si vous avez besoin de grandes quantités d’eau chaude, il est possible d’installer plusieurs chauffe-eau électriques en série.

Il ne vous manque plus que le raccordement électrique est votre chauffe eau est opérationnel !

Notre entreprise de plomberie est spécialisée dans la recherche et détection de fuite enterrée et encastrée en Lot et Garonne, mais nous posons régulièrement des ballons d’eau chaude.

Nous sommes en mesure d’installer votre chauffe eau.

Pour nous contacter == > 06 40 39 93 30

Surconsommation d’eau, fuite après compteur ! Trouver un professionnel de la détection de fuite en Lot et Garonne.

Nous détectons avec précision et réparons des fuites tous les jours, quelles soient apparentes, encastrées ou enterrées.

Nous avons déjà présenté nos divers appareils de détection de fuite sur cet article et celui ci, nous allons ici dans cet article abordé leur limite !

Avant de rentrer dans le détails de chaque appareils, nous allons les rappeler ici.

Nous avons :

  • le détecteur acoustique l’AQUAPHON A200 PIEZO
  • le gaz traceur VARIOTEC 460 Tracergas
  • Le traceur de canalisation l’UTILITRAC R130 G100
  • Le traceur avec micro immergé intégré LE PIPE MIC RD

Pourquoi avoir autant de matériel ?! 

Tout simplement, par le fait qu’ils se complètent, ils ont leurs limites.

Une fuite peut être « vicieuse », infime et parfois complexe à détecter !

 

La détection acoustique est utile pour les fuites encastrées et pour les fuites enterrées mais uniquement quand la fuite est assez grosse, si la fuite est trop petite elle ne fait pas assez de bruit, et devient donc imperceptible « à l’oreille ». Nous pouvons également avoir des interférences avec les bruits ambiants où avoir des échos / résonances qui rendent flous les recherches de détection.

A contrario, à titre exemple, nous avons identifié une fuite dans le sol du centre des congrès de Agen sur le réseau RIA en moins de 10mn ! Le centre des congrès c’est une salle de 100 X 100 mètres avec sol bétonné lissé …

Le gaz Traceur lui est intéressant car il s’infiltre partout, il est capable de détecter des fuite infimes, sont défaut majeur c’est qu’il ne remonte pas facilement en surface si on se retrouve avec du carrelage bien jointé, une chape béton, ou tout type de revêtement de sol étanche.

Avec le gaz traceur, plus on monte la pression dans les tuyaux, plus on a de chance de voir rapidement des fuites infimes se manifester, mais plus on monte un réseau en pression, plus on a de risque aussi de créer d’autres fuites… c’est une question d’équilibre et d’expériences 🙂

Sur les canalisations extérieures en polyéthylène le risque est de créer d’autres fuites est très limité, cependant dès que le gaz traceur est utilisé sur un réseau en cuivre, il faut surtout ne pas monter en pression. La meilleure technique est de prendre la mesure de pression du réseau existant et d’augmenter de 30% environ avec le gaz traceur.

Le gaz traceur est très efficace sur des fuites enterrés, sur des tuyaux en polyéthylène  car le gaz remonte facilement en surface, sauf… quand les tuyaux sont gainés, également si la fuite est  située sous un sol béton ou une nappe de terre argileuse détrempée .

C’est là où le Pipe Mic RD arrive à la rescousse ! Lui est capable de tracer une canalisation et de localiser la fuite de manière précise, même si il y a un revêtement étanche en surface ou si le tuyau en question est gainé.

Par contre son défaut majeur, c’est que le micro en bout d’aiguille de traçage est gros comme un doigt. Si la canalisation en polyéthylène de diamètre 25 (tuyau classique d’extérieur) a trop de courbe ou pire un coude en laiton, il ne passera pas !

Voilà pour une partie plus technique de détection de fuite, vous comprenez maintenant mieux pourquoi il faut autant de matériel professionnel !

Au besoin, nous mettons la mini pelle mécanique dans le camion et nous intervenons dans la foulée.

 

 

Pour nous joindre contactez le 06 40 39 93 30, nous intervenons sur tout le département du :

 

  • Lot et Garonne (Villeneuve sur lot, Agen, Monflanquin, Marmande, Tonneins, Duras…)
  • Gironde ( Bordeaux, Libourne, Pessac, Mérignac, Arcachon, Langon..)
  • Midi-Pyrénées (Toulouse, Muret, Auch, Montauban…)
  • Pyrénées-Atlantiques (Bayonne, Biarritz, Pau, Orthez…)
  • Lot ( Cahors, Rocamadour, Padirac…)
  • Dordogne ( Périgueux, Sarlat, Bergerac, Nontron, Sarlat, Domme…)

D’autres départements, sur demande.

 

Nous sommes positionnés dans le haut-Agenais ==>> Monflanquin, Villeneuve sur Lot, en Lot et garonne.

Nous fournissons une attestation après réparation à transmettre à votre compagnie des eaux pour demander un ajustement de votre facture de consommation d’eau.

————————————————————————————————————–

Il faut tout de même raison garder, car même avec tout ce matériel professionnel de détection de fuite, il peut arriver qu’une fuite ne soit pas localisable, ou qu’après localisation + réparation, il y ai une deuxième fuite.

Dans ce cas là, il faut mener à nouveau un travail de détection de fuite.



Quand nous avons terminé la localisation de la fuite suite à la recherche de fuite d’eau, et que nous l’avons réparé. Nous délivrons aux clients une attestation pour le « remboursement » de la surconsommation d’eau.

Faisons le tour de cette loi  :

La Loi Warsmann :

 

 

On vient de vous informer d’une surconsommation d’eau dans votre habitation ? Le facteur vient de vous donner un courrier de votre compagnie des eaux vous disant que votre consommation d’eau est inhabituelle et que vous devez avoir une fuite ?

Vous pensez déjà à la somme astronomique de votre prochaine facture à venir ? Ne vous inquiétez pas outre mesure !

Le saviez vous ? Vous pouvez demander un remboursement de l’excédent de votre consommation habituelle d’eau.

En vigueur le 1er juillet 2013, il s’agit de la Loi Warsman qui sécurise les usagés de la compagnie des eaux des factures d’eau trop onéreuses suite à une fuite sur le réseau domestique (après compteur).

>> En cas de perte d’eau cette Loi, selon certaines conditions permet de limiter le montant de la facture d’eau.

 

Comment profiter de la Loi Warsmann ?

 

Il faut que la fuite soit positionné après votre compteur d’eau.

Le distributeur d’eau est obligé selon la loi Warsmann de vous informer de votre surconsommation d’eau au plus tard quand vous recevez votre facture.

Si vous êtes dans cette situation délicate, vous n’êtes pas obligé au paiement qui excède le double de votre consommation moyenne habituelle.

Cependant pour pouvoir bénéficier de cette Loi, il faut répondre à certaines conditions.

 

4 conditions pour profiter de la Loi Warsmann ?

 

  • Vous devez être un particulier (pas un professionnel), il doit s’agir une habitation, pas d’un local commercial ou à usage professionnel.
  • La fuite d’eau qui engendre votre surconsommation doit être localisée sur un réseau privatif. 
  • Au moment où vous êtes informés de votre surconsommation d’eau, vous devez dans les plus brefs délais, faire intervenir un plombier professionnel pour localiser et réparer cette fuite d’eau.
  • Vous devez dans le mois suivant la réception du courrier vous informant de votre consommation d’eau inhabituelle, transmettre une attestation établie par votre plombier qui indique la localisation de la fuite ainsi que sa réparation, à votre compagnie des eaux.