La pose d’un chauffe-eau électrique.

La fixation d’un chauffe-eau :

Déterminer l’emplacement du chauffe-eau et connaître les règles à respecter. Pour installer un chauffe-eau électrique mural, procédez
comme suit  :
• tracez l’emplacement des fixations à niveau, soit avec le gabarit de pose
fourni avec l’appareil, soit en reportant les mesures ;
• percez des trous de 9} 10 mm avec une mèche adaptée à la nature de la paroi ;
• placez des chevilles, puis vissez-y des vis à deux filets ;(Avec du scellement chimique c’est parfait)
• vissez les écrous en nylon sur les vis à deux filets et sur quelques filets
seulement;
• hissez le chauffe-eau, plaquez-le contre la paroi, puis laissez-le redescendre doucement jusqu’à ce que les pattes de fixation s’enclenchent
entre les vis et les écrous ;
• serrez à fond les écrous.


Si vous installez le chauffe-eau sur un trépied, prévoyez tout de même des
fixations murales pour éviter tout risque de basculement.


Le raccordement hydraulique :


L’alimentation en eau froide doit être d’un diamètre suffisant: on utilise
généralement du 16-1 jusqu’à 50 1 et du 18-1 au-delà de 50 1. Le départ de l’eau chaude doit avoir le même diamètre que celui de l’eau froide. Pour le calcul des diamètres minimaux des alimentations. Cette alimentation doit se reprendre le plus près possible du départ du compteur. Si l’installation n’en comporte pas un à son départ, installez un réducteur de pression.

L’arrivée d’eau froide est matérialisée par une bague de couleur bleue et la sortie d’eau chaude par une bague rouge.
L’alimentation s’opère obligatoirement par l’intermédiaire d’un groupe de
sécurité qui assure la vidange du chauffe-eau en cas de surchauffe accidentelle.
Pour réaliser le raccordement hydraulique d’un chauffe-eau, procédez comme suit :
• équipez l’arrivée d’eau froide et la sortie d’eau chaude de raccords
diélectriques anticorrosion afin d’éviter les courants vagabonds dus
au contact fer / cuivre ; réalisez l’étanchéité de ses raccords au moyen
de filasse et de pâte à joint ou d’une
bande de TEFLON ;
• raccordez la sortie d’eau chaude avec un collet battu et un écrou en laiton ;
Le diamètre du tube d’eau chaude dépend du nombre et de la nature des
points de puisage ;
• sur la sortie d’eau froide équipée de son raccord diélectrique, vissez Je
groupe de sécurité en utilisant de la filasse et de la pâte à joint ou du
TEFLON;
• raccordez l’arrivée d’eau froide au groupe de sécurité au moyen d’un
raccord à collet battu ;
• vissez un siphon entonnoir sous le groupe de sécurité et raccordez-le au
collecteur d’évacuation par l’intermédiaire d’un tube en PVC de
D 32 mm ou plus.


Lors de la mise en eau, ouvrez les robinets d’eau chaude afin que l’air du
chauffe-eau soit chassé. Lorsque l’eau sort du robinet, le chauffe-eau est plein.
N’oubliez pas d’ouvrir le robinet du groupe de sécurité. Vérifiez le bon
fonctionnement du groupe de sécurité en actionnant
quelques secondes la manette de vidange.(robinet d’alimentation fermé)

Certains chauffe eau ne nécessitent pas de groupe
de sécurité. Ils sont équipés d’une robinetterie mélangeuse
spéciale dite à écoulement libre, qui fait
office de groupe de sécurité.
Si vous avez besoin de grandes quantités d’eau chaude, il est possible d’installer plusieurs chauffe-eau électriques en série.

Il ne vous manque plus que le raccordement électrique est votre chauffe eau est opérationnel !

Notre entreprise de plomberie est spécialisée dans la recherche et détection de fuite enterrée et encastrée en Lot et Garonne, mais nous posons régulièrement des ballons d’eau chaude.

Nous sommes en mesure d’installer votre chauffe eau.

Pour nous contacter == > 06 40 39 93 30

Comment installer ma cuisine

La pièce maîtresse de la cuisine. et la plus visible, est l’évier. Il ne faut pas oublier de prévoir les alimentations et évacuations des appareils de lavage (lave linge, lave-vaisselle) et des autres appareils modernes tels que sèche-linge à condensation ou réfrigérateur américain.

L’évier :

L’évier peut être composé d’une cuve simple ou d’une ou de plusieurs cuves avec égouttoir. Les derniers modèles d’évier intègrent des accessoires et des fonctions destinées à faciliter la vie de la ménagère, par exemple, vide-sauce, égouttoir amovible. panier à vaisselle, planche à découper, système de broyeur de déchets, etc.Pour le choix de votre évier, veillez à tenir compte de l’emplacement de l’égouttoir, à
gauche ou à droite de la cuve, car tous les éviers ne sont pas
réversibles.
L’alimentation d’eau est assurée par un robinet mélangeur ou mitigeur. Vous pouvez opter pour un modèle avec douchette incorporée, très pratique pour l’entretien de l’évier et le lavage de la
vaisselle encombrante.
Certains mitigeurs sont équipés d’un bec rabattable, ce qui permet de placer l’évier devant une fenêtre 

Les matériaux


Quatre matériaux sont utilisés généralement dans la fabrication des éviers :
• l’acier émaillé. de moins en moins utilisé, bas de gamme et fragile;
• l’acier inoxydable, bon marché, peu esthétique
mais inaltérable.
Choisissez des modèles en alliage « 18/ 1 0 » (qualité supérieure).
Les gouttes d’eau, en séchant, laissent des traces sur les éviers en
acier inoxydable, ce qui implique un entretien constant; les éviers en inox sont sensibles aux rayures :


• le grès émaillé. inaltérable, facile d’entretien, offre de nombreux coloris
dans des formes variées ;
• les matériaux de synthèse, aux couleurs et formes très variées.
présentent une moins bonne tenue à l’ usure (rayures. chaleur) et sont
encore onéreux.
En fonction de l’aménagement de votre cuisine, vous avez le choix entre deux types d’évier: les évier à poser ou à encastrer.


L’évier à poser


Comme son nom l’indique. L’évier à poser est conçu pour être posé sur un
meuble prévu à cet effet. Les dimensions des meubles de cuisine sont comprises entre 60 et 140 cm de largeur.
Les éviers à poser sont en grès ou en inox.
Sur le même principe, on trouve des kitchenettes compactes, constituées d’un évier en acier inoxydable sur lequel est intégrée une table de cuisson électrique ou au gaz. Il existe encore des bacs à laver à l’ancienne,
ou timbres d’office, en grès, pratiques pour une buanderie par exemple, à installer sur des piédroits en maçonnerie.


L’évier à encastrer


C’est l’évier le plus courant dans les cuisines modernes. Il trouve sa place dans le plan de travail de la cuisine, préalablement découpé aux bonnes dimensions. L’emplacement de l’évier est donc pratiquement libre, par exemple dans un angle.


Le broyeur de déchets


Le broyeur de déchets pour évier permet de réduire considérablement les déchets organiques, donc le volume des poubelles. Il améliore
l’hygiène et évite les fermentations dans le siphon.


Pratiquement tous les éviers peuvent recevoir un broyeur
de déchets. Il se fixe entre l’évier et le siphon. Il est équipé d’une bonde qui remplace celle d’origine. Si le diamètre du trou de la bonde de l’évier ne correspond pas à la bonde du broyeur, il existe des adaptateurs.
Grâce au broyeur, vous pouvez éliminer rapidement tous les déchets
alimentaires, même les os et les coquilles, mais pas le métal. Les déchets sont broyés en fines particules et évacués par l’ écoulement
de l’eau.

Pour éviter le blocage de l’appareil à cause de déchets trop durs,
optez pour un modèle à sens de rotation réversible. Les broyeurs ne présentent pas de danger pour les enfants.

Nous installons des broyeurs pour éviers à Monflanquin, mais également sur la commune et les environs de Villeneuve sur Lot, Agen, Bergerac et sa campagne.

Contactez nous au 06 40 39 93 30, demandez Mr Raynaud.


Les alimentations des appareils ménagers


N’oubliez pas de prévoir les alimentations pour les appareils ménagers de la cuisine.
Le lave-linge et le lave-vaisselle nécessitent un robinet d’alimentation d’eau
froide, ou robinet sur applique, et une évacuation généralement équipée d’un siphon en PVC .
Si vous souhaitez installer un réfrigérateur américain (avec dispositif de
distribution d’eau froide et production de glaçons en permanence), prévoyez une arrivée d’eau et une évacuation, comme
pour le lave-linge.
Si vous souhaitez installer un sèche-linge à condensation, prévoyez une évacuation,
ce qui évitera de vider l’appareil après chaque utilisation.
Dans le cas d’une cuisine intégrée, il est judicieux de prévoir l’alimentation et la vidange non pas derrière l’appareil mais
dans un meuble contigu, ce qui permet d’insérer l’appareil jusqu’au mur.

Les équipements sanitaires (Partie 3)

Le bidet


L’usage du bidet tend à disparaître. Les fabricants proposent encore quelques modèles, à poser ou suspendus. Une grande salle de bains est préférable pour accueillir cet appareil supplémentaire.


Les lavabos


Les lavabos existent dans de nombreux coloris. Ils sont souvent prévus pour être assortis aux autres appareils sanitaires de la salle de bains. Les dimensions et les formes sont variées, du classique lavabo ovale au lavabo d’angle.

Pour plus de confort, optez pour un lavabo double. Pour l’ hygiène, accompagnez vos W.-C. d’un lave-mains assorti. Le matériau le plus couramment utilisé est la porcelaine.
L’alimentation s’effectue le plus souvent d’un moyen d’une robinetterie monotrou (mélangeur ou mitigeur).

Auparavant, deux robinets étaient prévus, eau froide et eau chaude, mais cette technique est pratiquement abandonnée.
Les lavabos sont généralement livrés pré-percés. Si vous souhaitez installer une robinetterie «à l’ancienne», avec deux
robinets et un déverseur ou bec séparé, des opercules défonçables sont prévus de chaque côté du trou central. Faites-les
percer de préférence par votre revendeur pour éviter les dégâts dus à un geste malencontreux.

Les lavabos suspendus sont les plus courants.
Ils sont fixés à la paroi à l’aide de tiges filetées scellées. Pour le serrage, on intercale toujours des rondelles en plastique afin d’éviter d’endommager la
porcelaine. Le lavabo doit être fixé solidement. Choisissez des fixations
adaptées à la paroi qui recevra l’appareil.
Le système de consoles pour la fixation des lavabos était très courant il y a encore quelques années, mais il tend à disparaître.


Les lavabos sur colonne


Les lavabos sur colonne sont en réalité des lavabos suspendus
auxquels on rajoute une colonne dont la finalité est de masquer siphon et canalisations.
Le but de la colonne est principalement esthétique. Elle n’est pas destinée,
en premier lieu, à supporter le lavabo. Les
fabricants proposent des modèles de colonnes stylisées modernes ou en forme de colonne antique, par exemple, qui permet d’imaginer les décors les plus fantaisistes, même dans la salle de bains.
Il existe aussi des cache-siphons.« demi-colonnes» n’atteignant pas le sol. Ils
donnent une touche de modernité au décor et sont à recommander pour l’hygiène, car ils aident à l’entretien du sol.


Les vasques


Les vasques s’intègrent parfaitement au
mobilier de la salle de bains. Elles sont pratiques et simples d’entretien. Comme elles sont prévues pour être installées directement sur
un meuble de salle de bains, elles permettent de profiter d’un vaste
plan de toilette. Elles sont fabriquées en porcelaine ou en matériaux
synthétiques. Tout comme les lavabos, elles sont pré-percées pour
accueillir une robinetterie. Il existe deux
types de vasque :


-les vasques à recouvrement;
– les vasques à encastrer.

Notre équipe sur Villeneuve sur Lot, Monflanquin et tout le secteur environnant est en mesure de faire la pose de vos équipements sanitaire, un plombier est toujours disponible pour répondre à vos besoins.


Les vasques à recouvrement sont posées, puis fixées sur le plan du meuble préalablement découpé. Le bord de la vasque
vient en sur-épaisseur du plan de toilette.


Les vasques à encastrer sont prévues pour être installées par le dessous du plan de toilette. Elles sont plus généralement destinées à des plans en  marbre, en matériau composite ou en lamifié. Elles
ne présentent pas de sur-épaisseur sur le plan de toilette. La pose doit être réalisée avec soin afin d’assurer une bonne étanchéité.

 

Les plans de toilette


Les fabricants proposent des plans de toilette avec vasque intégrée.
L’étanchéité est parfaite et nette.

Les plans de toilette sont très pratiques et garantissent une hygiène parfaite grâce à leur grande simplicité d’entretien.
La souplesse des matériaux de synthèse autorise toutes les formes et toutes les couleurs.

 

Électricien sur Villeneuve sur lot, Monflanquin et sa campagne.

Suite à l’embauche d’un nouveau salarié compétent, en plus d’être plombier – chauffagiste d’expérience, notre entreprise est maintenant capable de répondre à tous vos problèmes électriques, dépannages, installations et mises aux normes actuelles de votre réseau électrique.

Notre technicien dépanneur et installateur électricien est en mesure d’intervenir sur différentes communes de la région tel que : Villeneuve sur Lot, Cancon, Montayral, Monflanquin, Gavaudun, Sainte Livrade, Villeréal, Agen et bien plus encore !

Un devis en électricité ou conseil électrique ?

Contactez nous au : 06 40 39 93 30

Ayez le bon réflexe de faire appel à nos services de qualité professionnelle, sans oublier notre garantie décennale que nous tenons à jour afin de pouvoir satisfaire un SAV d’exception pour tous nos clients du Lot et Garonne.

 

D’une vmc défaillante à une prise de courant électrique qui ne fonctionne plus… d’un lustre à installer à toute la maison à remettre aux normes… nous serons comme à notre habitude, toujours là,  pour vous satisfaire et vous conseiller !