Recherche de fuite Agen

Nous avons été contactés le 17 Mars 2021 par un groupe d’assurance pour faire une recherche de fuite au gaz traceur sur Agen en Lot et Garonne (47).

Une fois arrivés sur place, nous préconisons plutôt une détection de fuite au Pipe Mic. Il s’agit d’un procédé où nous insérons une fibre dans la canalisation avec un micro intégré, nous déployons progressivement cette aiguille fibrée à l’intérieur de la canalisation qui est toujours sous pression d’eau.

Cela nous permet d’entendre la fuite depuis l’intérieur du tuyau grâce à un casque sans fil. C’est le high tech du matériel en recherche de fuite !

Après insertion de l’aiguille nous détectons une fuite d’eau sous la terrasse, proche de la maison, puis une seconde sous la terrasse de la piscine.

Pour celle de la terrasse proche de la maison, ce fut simple, car il s’agissait d’un retubage (glisser un nouveau tuyau dans l’ancien), on peut faire cette technique que sur quelques mètres, mais pas plus, car il y aurait une perte de débit.

Nous avons rajouté un regard avec un réducteur de pression adapté afin de limiter la pression dans ce nouveau tuyau.

Pour la seconde fuite, cela a été une autre histoire !!!

La fuite a été précisément localisée au centimètre près sous la terrasse de la piscine. Le client nous donne le feux vert pour casser 4 carreaux de sol pour pouvoir creuser et réparer la fuite.

Et là… SURPRISE ! La fuite est très mal placée. Elle est situé sous deux tubes d’évacuation PVC D100 et D125 (pluvial et égouts) avec l’électricité et d’autres gaine de réseau électrique secondaire.

Un vrai nid de vipère !

Impossible de retuber cette partie car il y aurait une perte de débit considérable et de plus il est impossible de se raccorder au compteur extérieur qui est dans la rue entouré de bitume dans un coffre très étroit.

Donc ! Revenons à notre fuite, que faire ?

Si nous cassons volontaire les tubes PVC qui sont en plus ovalisés par la pression de la terre + terrasse, nous n’arriverons pas à les re-manchonner correctement. Donc, il reste qu’une seule solution, c’est des manchons de réparation en caoutchouc avec des colliers de serrage en inox (communément appelés manchon de réparation multi-matériaux==> voir image)

Une réflexion se pose donc avec le client, c’est :

*Devons nous juste réparer la fuite ou créer un nouveau réseau latéral depuis cette ouverture afin d’éviter d’autres nouvelles fuites délicates (mal placées) à l’avenir ?

Nous décidons donc de créer le nouveau réseau depuis cette ouverture.

Le chantier c’est très bien passé (non sans peine) et le client est satisfait de notre prestation.

Recherche de fuite d’eau à Bajamont en Lot et Garonne

Aujourd’hui, nous sommes mandatés par un groupe d’assurance concernant une recherche de fuite enterrée sur Bajamont (47480).

Il s’agit d’un réseau polyéthylène diamètre 40 mm de 150 ml entre le compteur et la maison.

En deux mot : UNE HORREUR !

 

Bon, nous avons vu bien pire, vraiment bien pire ! J’ai en souvenir une canalisation d’un château de 650 mètres entre le compteur et la vanne de coupure principale, de diamètre 50 mm qui zigzaguait entre les arbres.

Revenons à notre 40 mm de 150 ml ! C’est déjà pas mal…

 

Première étape : depuis le compteur de la compagnie des eaux (SAUR, VEOLIA, EAU DE GARONNE…)  nous devons tracer la canalisation afin de savoir où passent les tuyaux d’adduction d’eau (réseau principal).

Sachant que l’aiguille de traçage fait 60 ml, nous devons au minimum « nous reprendre » (faire une trou) au bout de 60 ml de traçage, sectionner la canalisation pour pouvoir insérer à nouveau l’aiguille de traçage qui fonctionne avec un générateur de 116 Kilo/hertz : utilitrac tracage de canalisation (L’UtiliTrac 130 ).

 

Nous pouvons maintenant insérer l’aiguille depuis la vanne principale (robinet de coupure de la maison) et savoir où passe le tube dans le sol.

Avec une bombe de peinture, nous matérialisons en surface l’endroit de passage de la canalisation.

La précision et à 10 cm près jusqu’à 60 cm de profondeur, mais par expérience, plus le tuyau est profondément enterré, plus cet écart augmente, nous avons déjà vu des tuyau à 200cm de profondeur et là, l’écart de traçage peut être de 40 cm.

Ne nous plaignons pas tout de même ! Si nous pouvons savoir où passe le tuyau à 40 cm près, c’est déjà assez satisfaisant…

Après cette tâche de détection de canalisation, nous devrions pouvoir injecter le gaz traceur après re-manchonnage de la tuyauterie, cependant avant d’injecter le gaz traceur (azote hydrogéné), nous profitons d’avoir couper la canalisation pour y mettre tout simplement un bouchon.

Faire  un travail de sectorisation afin de limiter le travail de recherche.

Donc nous prenons un raccords PE (polyéthylène) de diamètre 40 mm pour bouchonner et aller voir le compteur et constater s’il tourne ou pas.

Et là ! Grosse surprise ! C’est du diamètre 42 mm !? Grrr ! Déjà avoir du diamètre 40mm en stock dans le camion c’est très bien mais du 42 mm c’est une première !

C’est du jamais vu.

Branlement de combat, nous téléphonons à tous les fournisseurs du Lot et Garonne, et tous sont unanimes; du 42 mm ça n’existe pas (même « Irrigaronne » revendeur de tuyaux d’irrigation nous ont confirmés avec force que ça n’existe pas)

Et pourtant ce tuyau et bel et bien devant nous, le client nous voyant inquiet, commence à stresser. Nous devons très vite rassurer le client et trouver une solution, et MAINTENANT !

Nous téléphonons à Bordeaux, ils vendent bien des raccords Huot de diamètre 42mm mais vendus à la base pour des tubes fer (33×42), par expérience, nous sommes déjà tombés sur des diamètres bizarres, du 21 mm et 27 mm (très rare) et ces raccords on très bien tenus sur des tuyaux en plastiques polyéthylène bande bleu.

 

Nous sommes aussi tombés un jour, sur une intervention délicate, un diamètre totalement hors norme, du 28 mm, je vous épargne les détails, nous y sommes arrivés en modifiant un raccord de diamètre 25 mm en plastique (Plasson) à la lime, la disqueuse et beaucoup d’huile de coude.

Concernant ce diamètre 28, je suspecte que ce soit en fait un diamètre 27 d’irrigation agricole qui ai « gonflé » de part la pression et la vieillesse du tube.

Nous prenons le parti de commander immédiatement 50 raccords pour avoir du stock pour l’avenir.

Le client commence à se tranquilliser …

En attendant ces raccords (livraison 48 heures avec le covid 19), nous proposons au client de lui poser une sauterelle.

Qu’est ce qu’une « sauterelle » dans le jargon d’un plombier ?

Une sauterelle, c’est un tuyau semi rigide en PER diamètre 16 mm que nous installons en « aérien » qui raccorde le compteur à la vanne de coupure générale de l’habitation. (un tube d’alimentation provisoire).

Installation de la sauterelle de 150 ml à 21h45, le mardi 8 décembre 2020.

Le vendredi 11, nous revenons chez le client pour continuer le travail de recherche maintenant que nous avons des raccords en diamètre adaptés.

Après injection du gaz traceur, la fuite est localisée à environ 85 ml du compteur, avec un coup de chance pour le client quelle soit juste après le chemin goudronné. Sinon nous aurions du découper son bitume pour réparer la fuite.

Le coupable : un raccord  » batard  » qui avait été fait à l’époque par manque de raccords adaptés en diamètre 42 mm, c’est même se demander comment ce raccord à pu tenir toutes ces années ! (voir photo ci-dessous)

Je vous garanti que la cliente était très soulagée et très satisfaite de notre réactivité et persévérance.

 Merci pour l’apéritif et le pour boire 🙂

Avec la recherche de fuite, nous pourrions écrire un livre.

A bientôt pour de nouvelles détections de fuites d’eau en Lot et garonne !

Trouver et localiser une fuite d’eau invisible avec une grande précision, au centimètre près ? C’est possible ! (vidéo)

Vous l’aurez compris, nous sommes des plombiers passionnés par notre métier.

Nous pouvons maintenant compter le Pipe Mic dans notre arsenal de matériels en détection de fuite d’eau.

Une technique, un matériel révolutionnaire en matière de détection de fuite !

Là où notre gaz traceur ou notre matériel de détection acoustique arrive à ses limites, le Pipe Mic arrive à la rescousse…

Imaginons une fuite d’eau sur votre canalisation enterrée entre votre compteur et votre maison.

Le principe est simple, nous insérons progressivement « l’aiguille » dans votre canalisation sous pression d’eau. Généralement vos tuyaux extérieurs sont en matière polyéthylène de diamètre 25 ou 32 millimètres .

Cette « aiguille » est munie d’un micro acoustique étanche qui transmet le bruit de la fuite d’eau dans notre casque ou enceinte bluetooth en surface.

Plus nous nous approchons de la fuite en glissant l’aiguille, plus le bruit est intense.

Dès que nous avons identifié « à l’oreille » la fuite, nous prenons un deuxième  appareil qui détecte en surface la localisation précise de la l’aiguille et du micro ==> DONC DE LA FUITE !

Nous savons maintenant où se trouve votre canalisation sur votre terrain et surtout où creuser dans votre jardin pour réparer votre canalisation percée.

 

  • Si par exemple la fuite aurait été sous votre maison, nous sommes en mesure de casser uniquement 4 carrelages de votre sol (ou dalle ciment) pour accéder au tuyau et ainsi pouvoir réparer la fuite.

Une courte vidéo pour mieux comprendre le procédé :

 

Un plombier est toujours disponible pour vous répondre, la recherche de fuite est notre grande spécialité.

Nous sommes très équipés; nos véhicules sont opérationnels, disponibles et aménagés même pour des interventions hors département :

Départements d’intervention : 

Lot, Dordogne, Gironde, Landes, Pyrénéennes Atlantiques, Hautes Pyrénées, Ariège, Haute Garonne, Gers, Aude, Tarn, Aveyron, Cantal, Charente, Charentes maritimes, Haute vienne, Corrèze. (Autres départements sur demande…)

 

Pour contacter votre plombier expeert en détection de fuite d’eau : 06 40 39 93 30

Nous sommes situés en Lot et Garonne, plus précisément dans le secteur de Villeneuve sur Lot et Monflanquin.

——————————————————————————————————————-

Il faut tout de même raison garder, car même avec tout ce matériel professionnel de détection de fuite, il peut arriver qu’une fuite ne soit pas localisable, ou qu’après localisation + réparation, il y ai une deuxième fuite.

Dans ce cas là, il faut mener à nouveau un travail de détection de fuite.

 

Détection de fuite d’eau en Lot et Garonne – Région Aquitaine

Localiser les fuites d’eau, à coup sûr !

 

Détection et localisation de fuites sans destruction, rapide et éprouvée sur les tuyaux apparents ou enterrés, grâce au gaz : azote-hydrogéné (N2-H2)

 

Notre entreprise est équipée de systèmes très performants pour la détection de fuites d’eau, nous utilisons un gaz, de l’azote hydrogéné plus communément appelé « gaz traceur ».

 

 

En premier temps : quand le diamètre des tuyaux nous le permet et qu’il n’y a pas de coudes sur l’installation, nous glissons une fibre à l’intérieur des canalisations enterrées,  après cela nous sondons en surface grâce à « l’UTILITRAC R130 G100 » et nous sommes en mesure de savoir où passe précisément une canalisation enterrée.

 

En second temps : nous utilisons le « VARIOTEC 460 Tracergas » (voir vidéo ci-dessous).

Nous injectons l’azote hydrogéné H2N2 (non toxique), dans les canalisations, ensuite, avec un appareil performant, nous détectons précisément l’emplacement d’une fuite d’eau.

Cette technique permet de réparer des fuites enterrées ou encastrées en limitant les dégâts dans l’habitation ou le terrain (pelle mécanique, marteau piqueur…).

Un système très performant d’une efficacité redoutable !

 

 

Puis en troisième temps : nous sommes en mesure de confirmer ou d’affiner la détection de fuite grâce à « l’AQUAPHON A200 PIEZO » (voir vidéo ci-dessous), un système électro-acoustique de détection de fuites d’eau « ULTRA HAUTES PERFORMANCES ».

 

 

Nous sommes joignable au 06 40 39 93 30, un plombier professionnel est toujours disponible.

Retrouvez la carte des zones d’interventions ICI.

Départements d’intervention : Lot et Garonne, Dordogne, Lot, Gers, Tarn et Garonne, Landes et Gironde.

 


Il faut tout de même raison garder, car même avec tout notre matériel professionnel de détection de fuite, il peut arriver qu’une fuite ne soit pas localisable, ou qu’après localisation + réparation, il y ai une deuxième fuite.

Dans ce cas là, il faut mener à nouveau un travail de détection de fuite.

Détection de fuite et recherche de fuite à Bordeaux et en Gironde

La détection de fuite d’eau, localiser une fuite d’eau enterrée  n’est pas à la portée de tous les plombiers.

Il faut être un spécialiste, un expert, avoir un équipement très coûteux et particulier, savoir l’utiliser et surtout avoir un bon palmarès de localisation de fuite d’eau pour acquérir l’expérience, la déduction et l’intuition pour chaque configuration.

 

La détection de fuite d’eau réserve parfois des surprises inattendues…

 

Notre entreprise fait en moyenne 500 détections de fuites par an, qu’il s’agisse de fuites encastrées ou fuites enterrées, l’expérience y est !

Retrouvez notre matériel de détection de fuite ICI ==>>>

Par exemple sur une fuite enterrée, si des câbles électriques passent dans la même tranchée, le matériel de traçage de canalisation est très parasité, cela peut être très contraignant pour localiser le passage des tuyaux en polyéthylène. Cependant il existe des solutions techniques et logiques qui aident à tracer les canalisations.

 

 

Les fuites les plus difficiles à détecter sont les fuites encastrées (mur ou sol de maison) sur des canalisations en cuivre ou PER.

 

Dans ce cas de figure, il est délicat d’utiliser du gaz traceur (azote hydrogéné) car il faut monter en pression les tuyaux, ce qui peut faire plus de dégâts que de bien. En effet ça peut fragiliser les soudures et raccords existants ou les faire céder… 

 

On ne joue pas avec du gaz à 200 Bars de pression et un mano qui bloque à 27 Bars !

 

Pour les fuites encastrées (à l’intérieur des maisons, usine, bâtiment industriel…), il est plus sage que le plombier qualifié utilise un appareil électroacoustique ou un corrélateur acoustique.

 

Dans les grandes agglomérations comme Bordeaux, Toulouse, Paris, Marseille… les bruits ambiants de civilisation peuvent perturber une détection électroacoustique. (les appareils sans fils des voisins également)

 

Les fuites enterrées, elles sont plus agréables à détecter pour le technicien, le taux de réussite et maximal; cependant il y a bien sûr des configurations de réseau délicate qui rendent le travail de détection de fuite d’eau extrêmement complexe.

 

Généralement les détections et réparations sont effectués dans la journée, quand on pose les valises, on trouve la fuite puis on répare !

 

« Une des dernières ( c’est terminée à 3h00 du matin, c’était une fuite enterrée…il y avait 3 micro fuites sur le réseau domestique en polyéthylène + une 4ième en pénétration de maison, sous le cellier »

 

« J’ai en mémoire également 2 fuites encastrées sur un réseau de chauffage au sol en cuivre qui c’est achevée à 5h00 du matin, celle là restera gravée à jamais »

 

Nous détectons et réparons la fuite, au choix du donneur d’ordre.

 


 

Certaines personnes parlent de détection de fuite avec des fumigènes :

Il faut savoir que cela peut être utilisé sur des réseaux d’évacuations d’eau ou des infiltrations de terrasse.

 

Les fumigènes n’ont aucuns intérêts sur un réseau d’alimentation d’eau potable.

 

Il existe également des colorants comme la fluorescéine, cela également n’a aucun intérêt pour des fuites d’alimentation d’eau.

 

La fluorescéine est utilisée pour des infiltrations d’eau, pluviales ou domestiques, également pour tracer des cours d’eau souterrains.

 

Donc il faut rester vigilant quand vous êtes en quête d’un « expert » en détection de fuite, demandez toujours de quel types de matériels il dispose.

 

Pour en savoir plus, contactez nous directement au : 06.40.39.93.30

Désembouage du chauffage en Lot et Garonne

Le désembouage de votre installation doit être réalisé environ chaque 10 ans.

Qu’est ce que le désembouage ?

pour comprendre de manière simple et efficace, il s’agit de « boues » ou tartres qui s’installent dans votre réseau de chauffage.

Cette matière épaisse et parfois huileuse (appelée boue), c’est tout simplement l’eau qui s’oxyde dans le réseau par un phénomène d’électrolyse, cette eau devient plus corrosive pour l’installation, des matières s’agglutinent et souvent arrivent à bloquer la bonne circulation de l’eau.

Ces bouchons de boues se trouvent en point bas de l’installation, souvent au niveau des coudes de réglages des radiateurs, ou dans le radiateur.

Des bactéries en anaérobie, fabriquent du gaz (hydrogène). On se retrouve donc avec de « l’air » dans l’installation.

  • Vous devez souvent purger vos radiateurs ?
  • Vous entendez du bruits dans vos radiateurs ou tuyauteries ?
  • Un de vos radiateurs est froid ?

Que vous habitiez sur Villeneuve sur Lot, Monflanquin, Bergerac, Montayral, Cancon ou Paris, c’est le même problème pour tous !

Vous devez faire désembouer votre installation, contactez votre plombier chauffagiste local : 06.40.39.93.30

 

 

Nous sommes équipés d’une machine professionnelle qui injecte de l’eau et de l’air dans votre réseau, en faisant fonctionner notre désemboueuse, qui enlève toute la crasse de votre réseau de chauffage.

Puis un produit de protection est injecté au réseau.

Grâce à un désembouage :

  • Vous économiserez sur votre coût annuel de consommation chauffage / chaudière.
  • Vous protégez votre réseau de perforation du à une eau trop vielle et corrosive.

Vous évitez de vous réveiller un matin avec une flaque d’eau sous les pieds, sans chauffage et la lourde labeur de devoir trouver un chauffagiste très rapidement.

Certains professionnels plombiers chauffagistes proposent des produits de désembouage sans mettre une désemboueuse, c’est efficace pour un réseau faiblement encrassé mais pas suffisant pour des réseaux bouchés comme des planchers chauffants ou trop entartrés.

Le meilleur travail est de faire passer un professionnel artisan plombier équipé d’une désemboueuse !