Recherche de fuite à Narbonne (Aude,11)

Nous sommes aujourd’hui chez Raymond et Catherine qui ont une fuite entre le compteur et la
maison, sur une distance d’environ 25 mètres.

Il se trouve que le compteur est dans ne fosse compteur très
profonde (environ 1 mètre), nous pensons immédiatement à la technique la plus
ergonomique en termes d’accessibilité des tuyaux qui est d’envoyer du gaz traceur pour localiser la
fuite.


Immédiatement nous insérons l’aiguille de traçage pour localiser grâce à la fréquence en Kilohertz le
positionnement précis du tuyau, puis après une bonne purge du réseau (chasser l’air présent dans la canalisation) le gaz met du temps à remonter…


Pourtant l’écran digital indique une petite remontée dans la véranda. Nous ne sommes donc pas sur une
fuite enterrée mais fort probablement sur une fuite encastrée sous la chappe de la maison.


Pour une meilleure précision et ne voulant pas détruire toute la véranda, nous utilisons un autre
appareil de détection de fuite afin d’affiner notre recherche, nous utilisons donc le PIPEMIC,
autrement dit l’hydrophone ce qui nous permet de localiser précisément la position de la fuite sous
la véranda et nous entendons un bruit très clair et nous ne pouvons pas pousser l’aiguille plus loin
donc nous savons que nous sommes sur une présence de fuite au niveau d’un raccord. (Raccord PE-Cuivre, voir photos)

Le Pipe Mic est utilisable que si nous sommes sur un tuyau en PE D25 ou D20 (sans courbes…), car sinon cet appareil ne passerait pas dans le diamètre des tuyaux de part son diamètre et son manque de flexibilité. 

Il se trouve que le positionnement de la sonde du micro nous indique que la fuite est localisée juste à
côté de l’ancien bac à graisses et la profondeur à 1 mètre. ( ça, nous pourrions nous en passer, car 1 m de profondeur sous le bac à graisse, la réparation va nous demander pas mal d’huile de coude… )


La difficulté chez Raymond sera donc d’ouvrir les trois planchers bois existants à la tronçonneuse,
découper le sol à la disqueuse sur 1 mètre par 0.50 mètre car il y a une chape béton sous les planchers puis creuser manuellement à la petite pelle manuelle pour trouver le tuyau à un mètre de profondeur sans abimer le bac à graisses et enfin pouvoir réparer cette fuite.


Donc voila Catherine et Raymond sauvés pour ce coup-ci, il ne manquera plus qu’à remettre la terre
et faire venir l’assurance habitation pour pouvoir prendre le relai de la reconstruction du sol + plancher de la véranda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.